Jeux-Olympiques.com

Mar09192017

Last update06:04:50 PM

Back Accueil - FRANCE - Jeux Olympiques 2018 : Les votes commencent !

FRANCE

Jeux Olympiques 2018 : Les votes commencent !

C'est à partir de 11h10 ce matin que Henri Sérandour s'est adressé au CNOSF à Paris. Le président du comité Olympique français à fait son épilogue sur l'historique des candidatures. La ville française candidate aux Jeux Olympiques va enfin être choisie d'ici quelques instants.

La dernière ville DEVRA détenir la majorité absolue, et ce sur 3 tours. Il est donc possible qu'à l'issue des votes, aucune villes ne soient désignées.

Le Président du CNOSF a déclaré aujourd'hui vers 11 heures lors de l'ouverture de la conférence: "On arrive au terme d'un long parcours depuis que nous avons décidé de lancer une prérequerance à la réquerance des Jeux olympiques d'hiver de 2018. Pour vous rappeler quelques dates, vous savez qu'au lendemain de la défaite à Singapour pour 2012, il fallait rebondir. Le mouvement sportif s'est rassemblé auprès de M. Villepin (1er ministre à ce moment) avec le soutien du Président de la République. Dès lors, l'équipe du CNOSF s'est mise au travail et nous avons sorti un plan pour rebondir: rester au contact de l'international. Il faut qu'on organise sur notre territoire de grandes manifestations. Nous avons aussi entamé une reflexion sur une grande candidature, une grande manifestation. Je ne vais pas vous faire état de tout ce qui va se passer d'ici 2020. Aujourd'hui pour être candidat à l'été de 2020, il faut déclarer sa volonté d'y aller. [...] J'ai senti de la part des gens de la montagne un vrai soutien [...] si cette manifestation ne pourrait pas être la requérante aux jeux de 2018. J'ai donc pris cela en compte. Le CNOSF avait déclaré officiellement a travers un cahier des charges un appel à candidature. 4 réponses, qui démontrent l'enthousiasme qu'il y a dans ce pays pour organiser des manifestations. "

Enfin, le Président conclu: "Ce que je souhaite, c'est que les candidats comprennent que ne pas être retenu aujourd'hui n'est pas une fin en soi, je souhaite que tout le travail qui a été fait puisse bénéficier à l'aménagement du territoire, à l'économie nationale, et au développement du sport en général. Je suis intimident convaincu que les membres qui vont se prononcer en tiendront compte."

M. Sérandour fini enfin en exprimant une volonté d'unité lorsqu'une ville sera désignée. "Que tout le monde se regroupe derrière la ville choisie pour arriver à défendre le mieux possible les intérêts français aux Jeux. Pour l'État, ce serait la mise en place de conditions favorables à l'avancée du dossier" (Paris 2012 avait été quelque peu freiné juridiquement).

Après quelques problèmes électroniques avec les boitiers de votes, la délibération a enfin lieu ce matin.