Jeux-Olympiques.com

Mar09192017

Last update06:04:50 PM

Back Accueil - POLITIQUE / JUSTICE - La langue française en danger pour les Jeux Olympiques de Vancouver ?

POLITIQUE & JUSTICE

La langue française en danger pour les Jeux Olympiques de Vancouver ?

Des craintes commencent à naître concernant les services en langue française des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver. En effet, le Comité des langues officielles est inquiet sur le respect de la langue française par le Comité d'organisation de vancouver (COVAN) et a donc soutenu une motion déposée par Monique Guay, porte-parole du Bloc Québécois en matière de francophonie et députée de Rivière-du-Nord.

Cette motion, adoptée à l’unanimité par le Comité des langues officielles, demande au comissaire des langues officielles de faire régulièrement des mises à jour afin d'assurer le respect et la promotion de la dualité linguistique des Jeux Olympiques de Vancouver en 2010.

 

« À la vitesse où se déroulent les choses, rien ne nous garantit que les services en français donnés aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver seront de qualité, ni même s’ils seront offerts partout où ils doivent l’être. Les membres du Comité des langues officielles se demandent d’ailleurs si l’ouverture des Jeux olympiques se fera en français, comme l’exige la règle 24 de la Charte olympique », a déclaré Richard Nadeau, le porte-parole du Bloc Québécois en matière de langues officielles et député de Gatineau.

« Il est actuellement très difficile d’obtenir la moindre information sur la place du français dans la préparation de ces jeux olympiques. La motion adoptée aujourd’hui permettra donc au commissaire des langues officielles de faire rapport au comité de toutes les inquiétudes qu’il aura à propos du respect par le COVAN de ses obligations à l’égard du français », a expliqué Monique Guay.