Jeux-Olympiques.com

Mar09192017

Last update06:04:50 PM

Back Accueil - SCIENCE & ENVIRONNEMENT - Bilan écologique pour Pekin 2008

SCIENCE & ENVIRONNEMENT

Bilan écologique pour Pekin 2008


Les Jeux olympiques de Pékin, qui se sont déroulés en août 2008, ont répondu, et même dépassé, les nombreuses promesses environnementales qui avaient été faites, selon une évaluation publiée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Les Jeux ont notamment répondu aux attentes en parvenant à une diminution du niveau de la pollution grâce à un investissement de 17 milliards de dollars dans les transports publics, les énergies renouvelables et autres projets environnementaux, selon Achim Steiner, Secrétaire général adjoint et directeur exécutif du PNUE.

 

Le rapport ajoute toutefois que davantage aurait pu être fait plus pour impliquer les organisations non gouvernementales (ONG) et réduire l'empreinte carbone des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques.

Selon le PNUE, le défi actuel est de consolider les acquis et de les rendre permanents pour le long terme. Les évaluations menées à Pékin seront cruciales pour les organisateurs des Jeux à Vancouver, Londres et Sochi ainsi que pour d'autres événements sportifs de masse.

Selon le rapport, la qualité de l'air s'est beaucoup améliorée, avec 274 de jours de ciel bleu en 2008 contre 180 en 2000. Plus de 20% de l'électricité utilisée pour les Jeux est provenue d'énergies renouvelables ou vertes. Beijing est passée directement aux normes Euro IV pour les émissions de véhicules, juste à temps pour les Jeux. La ville a aussi construit 720 parcs et espaces verts, soit 8.800 hectares utilisant plus de 30 millions d'arbres et de rosiers.

Les autorités chinoises ont aussi réussi à totalement éliminer les hydrochlorofluorocarbones (HCFC), un gaz qui endommage la couche d'ozone, bien avant la date butoir de 2030.

 

Source: Flashspace